Les métiers du digital learning

Nous vivons dans un monde de plus en plus technologique et numérique. Ces évolutions apportent des changements profonds dans toutes les sphères de notre vie. 

Et bien évidemment, la formation n’échappe pas à cette tendance ! 

La technologie a littéralement transformé les emplois et compétences de la formation ces dernières années. Les postes du digital learning se diversifient et se spécialisent

Petit tour d’horizon de quelques uns des métiers phares du Digital Learning 

Table des matières

Manager Digital Learning / Responsable Digital Learning

Ses principales missions et activités

Il accompagne le déploiement du plan de formation interne et pilote sa politique. Il recense les besoins de formation auprès des responsables de départements. Il définit la stratégie puis en assure la mise en œuvre, en lien avec son équipe. Il gère le budget qui lui est alloué sur l’ensemble des projets.

Il participe à l’élaboration de la stratégie globale en matière d’ingénierie. Il fait le suivi qualité et impulse l’amélioration continue des formations digitales. Il évalue les résultats et effets des dispositifs de formation, et fait des recommandations d’amélioration.

Il anime le réseau du pôle de formation digitale. A ce titre, il accompagne l’évolution des compétences de son équipe. Dans une dimension plus large, il impulse de nouvelles manières d’aborder la formation au sein de son organisation. Il contribue à l’évolution et à la modernisation pédagogique : expérimentation de nouveaux outils tant pour optimiser le présentiel que pour favoriser le distanciel. C’est une véritable force qui participe à la transformation digitale de son organisation. Il développe les cultures numérique et technologique via de nouvelles expériences de formation et déploie des actions de communication dans ce sens (grâce à des sponsors, des ambassadeurs et aux réseaux de communication à sa disposition).

Ses compétences clés

Le Digital Learning manager fait preuve de polyvalence. C’est un professionnel de la pédagogie. Il a un goût prononcé pour les outils multimédia. Il possède une bonne maîtrise de la communication à la fois orale et écrite, ainsi qu’une véritable aisance relationnelle.

Il est force de proposition et fait évoluer les pratiques tout en associant les différentes équipes. Il sait s’adapter et fait preuve de curiosité. Il témoigne également de capacités d’analyse et de synthèse.

Chef de projet Digital Learning / Coordinateur Digital Learning

Ses principales missions et activités

Il travaille généralement sous le management d’un manager à qui il rapporte et rend compte de son activité. Sa mission principale consiste à assurer la conduite et le pilotage de projets de formation. Il dirige le suivi du projet et en planifie les différentes étapes. Il doit estimer les charges de travail et organiser les plannings de créations et productions. Il veille au bon déroulement de chaque étape.

Il fait le lien entre les différentes parties prenantes et se charge de la bonne communication entre tous les acteurs. Pour cela, il anime des groupes de travail, et des points d’avancement. Il coordonne les productions pédagogiques et est garant de la qualité en lien avec les experts métiers ou les prestataires. Il assure le suivi du projet jusqu’au déploiement.

Ses compétences clés

Le coordinateur digital learning a une capacité à gérer les projets et en maîtrise les outils et méthodes liés à la gestion de projets. Il fait preuve de compétences organisationnelles (planification, estimation de charge, coordination d’équipes pluridisciplinaires). Il sait entretenir d’excellentes qualités relationnelles, a le sens du travail en équipe et une aptitude à dialoguer.

Il connaît les outils, méthodes, concepts et outils de l’ingénierie pédagogique et de formation. Il est capable d’avoir une approche aussi bien 100% distancielle que blended.

Il maîtrise les aspects du digital learning.

Ingénieur / Concepteur pédagogique / e-learning / Designer Digital Learning

Ses principales missions et activités

Il conçoit des solutions et parcours pédagogiques pour répondre aux besoins de formation. Il analyse les demandes, évalue la faisabilité et la pertinence du projet de digital learning. Il explore les besoins cibles et définit les objectifs de la formation. Il définit les modalités et formats adaptés. Il conseille dans le choix des solutions graphiques et techniques. Il réalise la scénarisation pédagogique des modules de la formation : structure pédagogique, rédaction du storyboard, création des activités d’apprentissage, storytelling… Il conçoit et rédige les supports, ressources et contenus pédagogiques en lien avec les experts métiers. Il définit les KPI permettant de mesurer l’efficacité de la formation

Ses compétences clés

Il possède une très bonne culture du numérique. Il maîtrise différentes approches pédagogiques (comme la taxonomie de Bloom par exemple) les modalités de la conception pédagogique et du digital learning. Il possède une bonne connaissance des outils de production et design graphique pour évaluer les possibilités de conception (suite Adobe, Articulate 360, logiciels de montage vidéo, d’animation et de traitement sons, etc.).

Pour exercer le métier de concepteur pédagogique, il est important d’avoir une bonne capacité de compréhension, d’écoute et de reformulation. D’excellentes qualités rédactionnelles et une réelle capacité de synthèse sont également nécessaires. L’ingénieur pédagogique est créatif pour concevoir des dispositifs de formation engageants et innovants.

Développeur Digital Learning / Intégrateur

Ses principales missions et activités

Le développeur gère le projet de mise en œuvre. Il peut être amené à travailler sur la rédaction du cahier des charges et du storyboard en conseillant sur les aspects techniques de production que ne maîtrisent pas forcément les autres acteurs du projet. 

A partir du storyboard, réalisé par le concepteur, il analyse les besoins et choisit la solution technique la mieux adaptée. Fort de ses connaissances dans les outils de création de la formation digitale, il développe les interfaces digitales adaptées au projet. Il réalise également le test des modules de formation pour s’assurer du bon fonctionnement technique et de la cohérence visuelle. Il est responsable des mises à jour de ses productions.

Il effectue une veille technique permanente afin de déterminer les outils, méthodes et technologies vers lesquels évoluer.

Ses compétences clés

Il maîtrise les outils auteurs de la formation digitale tels que Captivate, Articulate 360 ou Lectora. Il a aussi des compétences dans les outils d’édition audio et vidéo et des connaissances dans les logiciels de création graphique. Lors du développement, il porte une attention aux problèmes liés à l’accessibilité et à la convivialité.

Le développeur est polyvalent, autonome, respectueux des délais et capable d’intégrer de nouveaux logiciels de conception dans un univers qui évolue très rapidement.

Graphiste / Illustrateur

Ses principales missions et activités

En relation avec l’ingénieur pédagogique, le développeur digital learning et les experts métiers, il crée l’ensemble des médias graphiques : chartes, pictogrammes, personnages, environnements, infographies, … Il crée les identités visuelles des formations en harmonie avec les orientations prises par le concepteur pédagogique. Il constitue les bibliothèques d’éléments avec des templates et mock-up réutilisables par l’entreprise.

Il crée également les supports dédiés à la communication visuelle des formations (réseaux d’entreprises, affiches, flyers, vidéos etc.).

Ses compétences clés

Il maîtrise les outils de création graphique, tels que Photoshop, Illustrator, After Effect, et les logiciels de création e-learning, tels que Captivate et la suite Articulate.

Il peut performer dans différents domaines : illustrations vectorielles, traditionnelles ; motion design ; 3D…

L’infographiste a une forte culture des tendances graphiques et de ses évolutions. Il possède une grande créativité et il enrichit sans cesse ses sources d’inspiration.

Formateur / consultant

En charge d’animer les sessions de formation, le formateur a toujours été un élément clé de la formation. Même si son poste ne fait pas partie à proprement parler de la diversification des emplois du Digital Learning, impossible pour nous de ne pas évoquer l’évolution du poste et des compétences.

Son rôle tend aujourd’hui à être celui d’un animateur qui assume une position plus horizontale avec ses apprenants que par le passé. Le web a eu tendance à gommer les rapports verticaux et hiérarchiques en mettant les différents participants sur un pied d’égalité. Cela se retrouve dans ses techniques d’animation et d’évaluation.

Ses activités se diversifient. A l’ère du numérique, il est souvent amené à réaliser à minima du tutorat sur la plateforme LMS ou à animer des classes virtuelles. Il devient un acteur “tout-terrain” de la formation. Il s’adapte aussi bien aux méthodes pédagogiques spécifiques au distanciel qu’au méthodes du présentiel. Il anime ses formations au moyen d’outils collaboratifs et favorisant l’engagement des apprenants.

Administrateur LMS

Ses principales missions et activités

Il analyse et définit ce qui est requis pour dispenser la formation au moyen du LMS utilisé dans son organisation. Il paramètre et déploie les parcours de formation au sein du LMS.

Il réalise la gestion des inscriptions et désinscriptions à la plateforme, aux groupes d’apprenants et aux parcours de formation. Il assure le reporting des données de suivi de la plateforme. Il est le premier niveau de support et d’assistance utilisateur.

Il doit résoudre les problèmes de fonctionnalités de la plateforme lorsque ceux-ci surviennent et gérer les montées de version. Il fait le suivi des résolutions de bugs et des modifications du paramétrage avec le support de l’éditeur de la plateforme. De ce fait, il est l’interlocuteur privilégié de l’éditeur de la plateforme.

Ses compétences clés

L’administrateur LMS est à l’aise avec l’outil informatique. Il a une parfaite connaissance du LMS sur lequel il travaille et de l’ensemble des possibilités et paramétrages que celui-ci offre. Il se tient informé des montées de version et est capable d’anticiper leur impact.

Les formats de publication des contenus de formation n’ont aucun secret pour lui (SCORM, xAPI, JSON…)

L’administrateur LMS est rigoureux et organisé.

Learning Community Manager / Animateur LMS / Gestionnaire de communautés apprenantes

Ses principales missions et activités

Son métier a des points communs avec le community manager que l’on retrouve sur les réseaux sociaux à la différence que son objectif est l’apprentissage et non la vente de produits ou l’image d’une marque. Son rôle est d’engager les apprenants dans leur formation

Il anime une communauté d’apprenants, en général sur un LMS. Il recherche des solutions pour favoriser l’apprentissage des apprenants. Pour cela, il publie régulièrement du contenu additionnel, des compléments d’informations… Il réalise de la curation de contenus. Il répond aux questions des utilisateurs aussi bien sur des points pédagogiques, que sur l’utilisation de la plateforme. Il favorise les échanges entre les apprenants et valorise leur implication.

Il assure le suivi et l’accompagnement des apprenants ainsi que les activités de reporting liées à leur progression dans leurs parcours de formation.

Ses compétences clés

Le learning community manager a une appétence pour la formation digitale. Il est en veille permanente sur les outils et les meilleures pratiques du Social Learning. Il aime surfer sur la toile et il sait piocher les bonnes informations auprès des bons interlocuteurs pour fournir les meilleures réponses aux apprenants. Il a une grande aisance relationnelle et rédactionnelle.

Expert métier (ou le métier un peu à part de notre liste)

L’expert métier n’a généralement pas comme tâche principale que de concevoir des formations. La formation est souvent une activité supplémentaire à son cœur de métier.

Il apporte, en particulier au moment de la conception, tout son savoir et son expertise dans son domaine.

Il peut également intervenir lors de la création et de la relecture des contenus de formations. Il est garant de la justesse du contenu. Sa participation est donc primordial a une conception de formation de qualité.

Consultant digital learning

Il intervient en tant qu’expert auprès des entreprises pour les conseiller sur leur stratégie de formation digitale en fonction des besoins de l’organisation. Il les accompagne sur le choix des outils les plus adaptés, comme la plateforme LMS par exemple. Il peut également intervenir sur la montée en compétence des équipes du pôle formation digitale.

D’ailleurs si vous avez besoin d’un consultant, sollicitez-nous. Nous nous ferons un plaisir d’accompagner vos équipes pour concrétiser vos projets et votre stratégie en Digital Learning.

Conclusion

Dans cet article, pour plus de clarté, les différents métiers sont définis bien distinctement les uns des autres. Or dans la réalité, les frontières sont plus floues. Les missions d’un poste varient énormément en fonction de la taille de l’organisation et du département dédié au Digital Learning. En effet, les métiers sont relativement récents et l’offre de formation initiale est encore limitée. Si vous travaillez dans ce secteur, vous serez souvent amenés à porter plusieurs casquettes.

Il est donc important, pour évoluer dans le domaine de la formation digitale, de développer des compétences transverses et d’avoir des notions de base des différents métiers.

Vous souhaitez réagir à cet article ? N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux pour commenter.